Compagnie L'Air de Rien | Nicolas SAINT GEORGES, comédien
16338
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16338,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

NICOLAS SAINT GEORGES, COMEDIEN

 

Comédien, librettiste, Nicolas est formé « Aux Ateliers du Sudden » dirigée par Raymond Acquaviva.

 

Depuis, il joue dans diverses pièces, telles que le Bourgeois Gentilhomme de Molière (direction : H. Reyne), le Misanthrope de Molière (festivals d’Avignon Off 2002 et de Fort de France 2003), Ruy Blas de Hugo (Sudden Théâtre), On Purge Bébé de Feydeau (Mois Molière 2003), Bajazet de Racine, Le Théâtre Ambulant Chopalovitch de Simovitch (Avignon Off 2005 et 2006), le Malade Imaginaire de Molière (Avignon Off 2006), To be or not to be adapté du film de Lubitsch, Novgorod Sortie-Est de la Cie du Rugissement de la Libellule (Avignon Off 2007), Orphée aux Enfers d’Offenbach (théâtre Le Trianon ; direction : L. Goossaert), Maman Sabouleux de Labiche (théâtre du Lucernaire et Avignon Off 2008)…

 

Comme librettiste, il écrit, sous la commande du Centre de Musique Sacrée de Sainte-Anne d’Auray, pour des musiques de Richard Quesnel, les livrets de l’Oratorio Pierre de Keriolet en 2002, des Cantates du Tro-Breiz dédiées à Saint-Malo et Saint-Tugdual en 2005, et de l’oratorio Josselin en 2008. Il écrit également le livret d’un Chant de Noël commandité par la Maîtrise de la Perverie de Nantes en 2006. Depuis quelques années, il a aussi brillé dans des mises en scène de Léonard Matton dans Les Fleurs gelées d’Ibsen et Strinberg, A la folie Feydeau ou encore Richard III, Hiver Arabe et dans Le diable en partage de F.Melquiot mis en scène de J.Boyé. Et sous la direction de Guillaume de Moura pour la compagnie l’Air de Rien Churchill la décision qui sauva le monde et Un sommeil de Plomb.

 

Catégorie
Artistes, Churchill, la décision, Un Sommeil de Plomb