Compagnie L'Air de Rien | Boris RAVAINE, comédien
16319
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16319,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

BORIS RAVAINE, COMEDIEN

 

Originaire de Lorraine, il débute adolescent dans une troupe amateur. Très rapidement, il intègre le conservatoire de Metz et la troupe de marionnettes de Metz. En 2002, il monte à Paris pour commencer sa formation de comédien où il fait ses premières armes dans l’école Charles Dullin (dirigée par Bernard Pigot et Robin Renucci), il y passera une année.

Il est ensuite admis aux Ateliers du Sudden (école dirigée par Raymond Acquaviva) ou il en sortira diplômé en 2006. Il travaillera avec des intervenants tels que Didier Long, Anne Bourgeois et Philippe Rondest. Durant sa formation, il jouera dans les mises en scène de ses professeurs, Les caprices de Marianne de Musset et Les fourberies de Scapin de Molière mis en scène par Roch A. Albaladejo, dans Le songe d’une nuit d’été de W.Shakespeare mis en scène par Jonathan Chasseigne ou encore dans Andromaque de Racine mis en scène par François Bourcier.

A la fin de sa formation, il jouera dans l’Eveil du printemps de F.Wedeking, mis en scène par Clémence Carayol où il tiendra le rôle de Moritz. S’ensuit le rôle d’Algernon au Théâtre du Lucernaire, dans l’Importance d’être Constant d’Oscar Wilde mis en scène par Astrid Hauschild. A l’Aktéon Théâtre dans Les muses orphelines de Michel M.Bouchard mis en scène par Marie F.Auger ou au Théâtre Mouffetard dans l’Exil de Montherlant mis en scène par Idriss, il tiendra le rôle de Senac. Son gout pour l’improvisation, la précision et l’escrime théâtrale le dirigera vers la Commedia Dell’arte. Il suivra un apprentissage avec des enseignants tel que Luis Jaime-Cortez.

En parallèle, il intègre le collectif Kino, mouvement international de création cinématographique. Il collabore à de nombreux courts-métrages : Moi c’est Julien de Kristina Wagenbauer, Who let the dog out de Mélodie Grumberg ou encore dans le long métrage Le viol du routier de Juliette Chenais. Dans le court métrage Freeway de Julien Joanny, il tient le rôle principal, le film remporte la mention spéciale du jury pour Action Handicap France (2014).

La marionnette recroisera sa route dans La tempête de W.Shakespeare mis en scène par Jean Louis Wacquiez, où il sera comédien et manipulateur. Il y jouera le rôle de Caliban. En 2013, il joue dans Le cercle de craie caucasien de B.Brecht mis en scène par Fabien Chappuis. La pièce remporte le prix de jury au Festival d’Anjou (2013). On le retrouve aussi dans Le cas de la famille Coleman de Claudio Tolcachir mis en scène par Johanna Boyé, la pièce remporte le concours jeunes metteurs en scène du Théâtre 13, prix du jury et du public (2013). En 2014, il endosse le rôle du roi Arthur dans Lancelot de Gaëtan Peau, une mise en scène de Quentin Defalt.

Apres une formation en chant avec Angèle Osinski et Cécile Bornadi, il joue en 2015 dans son premier spectacle musical Simon et Lena, un hommage à Boby Lapointe, une mise en scène d’Eva Dumont.

Catégorie
Artistes, Contes de Perrault, Rencontre avec Churchill