Compagnie L'Air de Rien | Matthieu Desa
16998
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16998,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Matthieu Desa

Dans les embruns, les chevilles chahutées par les vagues, je replonge dans l’eau.

Mi-homme, mi- poisson, au milieu de toutes ces baleines, je dérive au milieu des souvenirs et des chants.

Je vous invite à un voyage mais ce voyage est intérieur.

L’extraordinaire du quotidien par la poésie et la musicalité des mots.

Dans la chanson, la musique a autant besoin des mots que les mots de la musique.

C’est l’un des objectifs de ce projet : faire apparaître ce lien si fort, et tellement évident, entre les mots et la musique. C’est l’image de notre quotidien : les jours, les heures, les petits moments dans ce rythme de la vie.

Les mots et leur agencement, nous font (re)découvrir ces petites sensations, parfums, images dorées à moitié effacées par le temps, et cette petite pierre ramassée sous l’écume.

C’est un plaidoyer pour la vie entière, celle que l’on boit à grosses gorgées.

Je vous invite à un voyage, en toute simplicité.

Ouvrons ensemble ces livres jaunis et laissons la musique nous rappeler ces rêves d’enfant, comme on se contemple dans un reflet.

Matthieu Desa

Naissance du projet

Lors de ses concerts en 2012-2013, Matthieu Desa sent le besoin de créer une unité dans le spectacle proposé au public.

Il souhaite en effet dépasser l’idée du simple concert, pour proposer une prestation plus ambitieuse dans laquelle il emmènerait le public dans son propre voyage musical.

Guillaume de Moura lui conseille alors de choisir une voie entre les deux facettes qui se dégagent des chansons de Matthieu: soit celle du musicien du métro et des chansons inspirées du swing manouche, soit celle d’un univers poétique avec un accent mis sur une écriture fine et exigeante et une musique en harmonie avec les textes.

C’est finalement cette deuxième option qui apparaît davantage au cœur du projet (même si l’expérience musicale du métro fait encore son œuvre): c’est donc un spectacle musical, littéraire et poétique, même si l’on reste avant tout sur un concert de chansons à proprement dit.

Historique

Depuis 2014, Matthieu Desa s’est donc davantage concentré sur la mise en œuvre de ce nouveau concert/spectacle.

Il est joué en totalité ou en partie à Clamart (L’Autrement Bon, en 2014), à Versailles (Vendredis du Rock, fin 2014) et à Chaville (MJC-la Vallée en 2016).

C’est en 2016 que Matthieu fait appel à Guillaume de Moura pour la mise en scène de ce spectacle.

Matthieu souhaite en effet emmener son public dans toute la beauté de la vie quotidienne, à travers ses chansons et à travers la lecture de textes qui font partie de ses sources d’inspiration. Pour que l’objectif soit rempli, il lui fallait s’entourer du regard d’un metteur en scène qui a lui aussi l’habitude de raconter des histoires…

Deux concerts sont prévus sur la saison 2016-2017 : à la maison de quartier Vauban à Versailles (février 2017) ainsi qu’à la salle Delavaud à Versailles (avril 2017).