Compagnie L'Air de Rien | Toutes les Nouvelles – Zoom sur la Compagnie l’Air de Rien
17946
post-template-default,single,single-post,postid-17946,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Toutes les Nouvelles – Zoom sur la Compagnie l’Air de Rien

Toutes les Nouvelles – Zoom sur la Compagnie l’Air de Rien

La compagnie l’Air de Rien, créée par le Versaillais Guillaume de Moura, présentera deux spectacles lors du festival.

Premier rendez-vous le 6 février avec les Contes de Perrault ; un spectacle à destination des familles autour de quatre contes : le Petit Chaperon rouge, Cendrillon, La Belle au bois dormant et le Chat botté. « L’histoire est celle d’une conteuse qui doit préparer un spectacle pour Louis XIV, raconte Guillaume de Moura. Elle se met à lire les contes pour répéter et elle se retrouve avec deux pantins qui vont se mettre à jouer tous les personnages.  « Le texte original de Perrault a été conservé et les personnages passent de l’un a l’autre en quelques secondes. « Les adultes rient autant que les enfants », promet le créateur de la compagnie l’Air de Rien.

Autre rendez-vous, le vendredi soir, avec La Belle et la bête, une création coproduite avec la compagnie bucoise 13.azimuts. « C’est un spectacle très chorégraphique. L’histoire de le Belle et la bête est un point de départ, un prétexte pour parler des rapports à l’autre, de sensualité. La danse permet cela. Je travaille dans des collèges et beaucoup d’adolescents ont des images fausses sur les rapports des uns aux autres. J’ai souhaité travailler sur ce sujet d’une manière positive. D’où ce conte chorégraphique. »