Compagnie L'Air de Rien | Voix (re)Tranchées – labellisé Mission du Centenaire
17472
post-template-default,single,single-post,postid-17472,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Voix (re)Tranchées – labellisé Mission du Centenaire

Voix (re)Tranchées – labellisé Mission du Centenaire

700 élèves de Versailles à Évreux participent au Centenaire de la Grande Guerre.

100 ans après la fin de la Première Guerre mondiale, 700 collégiens et lycéens se retrouvent autour du projet artistique et éducatif Voix (re)Tranchées. Sur une idée de Christine Méron et Guillaume De Moura, la compagnie théâtrale versaillaise l’Air de Rien a proposé au collège du Sacré Cœur et au lycée Notre-Dame du Grandchamp à Versailles, au collège Sainte-Thérèse au Mesnil-Saint-Denis et à l’Institut de l’Immaculée à Évreux de relever le défi d’éditer un livre, de créer une exposition itinérante et un spectacle.

350 pages pour réunir 50 projets pédagogiques

Édité par TIRET DU 6, le livre regroupe plus de 1 700 réalisations fruit du travail de toutes les disciplines scolaires : 350 pages présentant poèmes et lettres, bandes dessinées, études sur les avancées médicales et chimiques, calligraphie, problèmes mathématiques, masques, maquettes, photos…

« L’écriture, les élèves en raffolent, raconte Christine Méron, codirectrice du projet. Elle représente pour eux un bel espace de liberté, d’affirmation de soi et de ses idées. Ils ont en eux cette réserve de jeu, d’imagination : c’est leur richesse. »

Voix (re)Tranchées est invité au salon Actu & Histoire le 25 mars à Évreux.

« Enseigner le passé aux jeunes aiguise leur esprit critique sur les événements politiques actuels et à venir, explique Florence Mezzadri, directrice du collège Sainte-Thérèse. Utiliser des dates symboliques telles que le centenaire de la Première Guerre mondiale lance nos jeunes dans un voyage dans le temps. Ils vont alors mieux mesurer l’horreur de la guerre, sans que cela soit juste des mots théoriques, une page d’un manuel d’histoire. »

Le livre sortira officiellement le 7 avril (disponible sur www.tiretdu6.eu et dans les librairies partenaires : La Vagabonde à Versailles et Gibert Joseph à Évreux).

Une exposition itinérante pour présenter les projets des jeunes

Afin de présenter les travaux les plus forts de l’ouvrage, ainsi que les projets vidéo et audio, une exposition scénographiée et réalisée par le studio de création ROUGE INDIGO, verra le jour le 9 avril prochain. Elle débutera au lycée Notre-Dame du Grandchamp puis voyagera dans les trois collèges partenaires.

« La pédagogie de projet permet d’articuler théorie et pratique, ce qui facilite l’apprentissage, indique Emmanuel Vandroux, directeur du lycée Notre-Dame du Grandchamp. Elle est un moyen d’appréhender une problématique par la transdisciplinarité ce qui donne une vision plus large d’une réflexion et une meilleure compréhension globale d’un phénomène. »

Le projet est labellisé par la Mission du Centenaire

Le projet entre dans le cadre plus général des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Après des représentations du spectacle créé pour le projet (Le Grand Festin & Nous, Normands, 14 ans en 18) en mai et juin prochains, le projet sera présent en novembre 2018 dans les trois villes partenaires : Versailles, Évreux et le Mesnil-Saint-Denis.

Le projet est soutenu par les municipalités, ainsi que par l’Office National des Anciens Combattants de l’Eure. Plusieurs mécènes ont contribué à la création de ce projet, dont LP Visions et Bricoman à Évreux, ainsi que 70 donateurs sur la plateforme de financement HelloAsso.

Aujourd’hui, le livre est en cours d’impression. Les élèves et leurs professeurs accompagnés par les différents partenaires culturels s’attellent à préparer l’exposition et répéter leur spectacle. « Travailler avec des partenaires professionnels est très valorisant pour nos élèves, témoigne Laurent Loubière, directeur de l’Institut de l’Immaculée. Cela contribue à les motiver à s’impliquer dans la réalisation du projet. »

« Nos élèves ont soif de comprendre, de créer et de participer à ce projet dont ils sont les vrais acteurs, et qui les touche autant qu’il les responsabilise. » ajoute Marie-Laure Cartier, directrice du collège du Sacré-Cœur.

« De l’écriture à l’interprétation théâtrale et chorégraphique, Voix (re)Tranchées est un projet total, fondé sur la découverte et la créativité des jeunes. La création d’un livre, d’une exposition et d’un spectacle permet à chacun selon ses inclinations et compétences créatives, de trouver sa place dans une aventure humaine, pédagogique et artistique unique. » conclut Guillaume de Moura, codirecteur artistique du projet.

Pour retrouver toutes les dates du projet, rendez-vous sur http://vrt2018.tumblr.com ou sur Facebook et Instagram (@vrt2018).

Voix (re)Tranchées en quelques chiffres et quelques dates

700 élèves des Yvelines et de l’Eure

33 professeurs

4 établissements privés sous contrat d’association avec l’État :

  • Collège de l’Immaculée à Évreux
  • Collège du Sacré Cœur à Versailles
  • Collège Sainte-Thérèse au Mesnil-Saint-Denis
  • Lycée Notre-Dame de Grandchamp à Versailles

4 structures culturelles partenaires

  • la compagnie l’Air de Rien
  • la maison d’édition TIRET DU 6
  • le studio de création ROUGE INDIGO
  • L’association DÉFI EN SCÈNE

Plus de 50 projets réunis…

…dans un livre de 350 pages

Sortie officielle le 7 avril 2018
Salon Actu & Histoire d’Évreux le 25 mars 2018
Salon Histoire de Lire à Versailles les 24 & 25 novembre 2018
Disponible à la Vagabonde à Versailles et chez Gibert Joseph à Évreux.

…dans une exposition

Du 9 avril au 20 juin 2018 dans les 4 établissements partenaires
En novembre 2018 à Versailles, Évreux et le Mesnil-Saint-Denis

2 spectacles inédits réunissant 120 élèves :

Le Grand Festin

  • création le 17 mai au théâtre de Saint-Rémy-lès-Chevreuse
  • représentation scolaire le 19 juin au Théâtre Montansier de Versailles

Nous, Normands, 14 ans en 18

  • création en novembre au théâtre d’Évreux