Compagnie L'Air de Rien | Versailles.com – Aujourd’hui les deux directeurs artistiques de la compagnie l’Air de Rien, Alice Raingeard et Guillaume de Moura, versaillais de souche, se présentent à l’appel à candidature pour la direction du théâtre Montansier.
17095
post-template-default,single,single-post,postid-17095,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Versailles.com – Aujourd’hui les deux directeurs artistiques de la compagnie l’Air de Rien, Alice Raingeard et Guillaume de Moura, versaillais de souche, se présentent à l’appel à candidature pour la direction du théâtre Montansier.

Versailles.com – Aujourd’hui les deux directeurs artistiques de la compagnie l’Air de Rien, Alice Raingeard et Guillaume de Moura, versaillais de souche, se présentent à l’appel à candidature pour la direction du théâtre Montansier.

Du quartier Saint Louis au quartier Montreuil, Alice et Guillaume se sont rencontrés durant leur scolarité et leurs activités extra-scolaires à Versailles. Au collège, l’un dans le public, l’autre dans le privé, les deux artistes en herbe découvrent la pratique du spectacle vivant. C’est à cette occasion, que Guillaume fait ses premiers pas sur la scène du Théâtre Montansier, où il joue ne 1998 le rôle titre du Bourgeois Gentilhomme. Puis Alice et Guillaume se retrouvent au lycée La Bruyère où ils commenceront à assouvir ensemble leur passion commune : le théâtre.

Ils reviendront tous deux sur le plateau du théâtre versaillais en 2003 avec le spectacle Une Etoile pour Noël.

C’est d’ailleurs à cette époque que vient le temps de la professionnalisation de chacun dans les métiers du théâtre. Leurs diplômes des Ateliers du Sudden, de l’école d’art et techniques de l’acteur Claude Mathieu et leur licence en art du spectacle en poche, ils décident enfin de créer leur compagnie à Versailles en 2005. Sept ans plus tard, dynamiques, motivés et forts de nombreuses expériences les deux Versaillais se présentent avec leur compagnie à la direction du théâtre Montansier.

Ils mettent tout en œuvre pour avoir la possibilité de travailler sur ce terrain qu’ils connaissent si bien et dans cette ville qui les a vus grandir et pour laquelle ils ont une tendresse toute particulière.

La Compagnie l’Air de Rien

Née à Versailles, berceau de culture théâtrale et musicale, la compagnie l’Air de Rien entend être un lieu de création pluridisciplinaire et d’échange entre comédiens, metteurs en scène, compositeurs, chorégraphes, musiciens, danseurs et tous les genres d’artistes que le spectacle vivant peut enfanter… Le crédo ? Créer un foisonnement de projets, provoquer des rencontres.

Sous l’impulsion de ses deux directeurs artistiques, forts de plus de quinze ans de collaboration, la compagnie crée et diffuse ses propres spectacles. Elle diffuse également des spectacles montés en partenariat avec d’autres associations. Cette richesse de styles, d’artistes, de genres, de lieux, d’inventivité, de créativité et de folie douce fait la force de cette équipe.

La compagnie crée également de nombreux spectacles pluridisciplinaires dans des établissements scolaires, en étroite collaboration avec les professeurs des classes concernées. C’est dans ce cadre, que la compagnie assistée de professionnels de l’éducation, a développé une pédagogie spécifique à la création artistique avec de jeunes amateurs.

Sollicitée depuis 2010 en Basse-Normandie afin de créer des spectacles dans le cadre du devoir de mémoire des plages du débarquement, la compagnie s’installe en résidence au Sémaphore de Longues-sur-Mer. L’Air de Rien Basse-Normandie est née.

Les productions de la Compagnie

Rencontre avec Churchill d’après Jacques Duchesne, mise en scène de Guillaume de Moura (2012 Arromanches-les-Bains) – En partenariat avec le musée du Débarquement d’Arromanches.

Les contes de Perrault, musiques de Rémy Ardaillon, mise en scène de Guillaume de Moura (2012 Aktéon Théâtre à Paris et La Salamandre à Chaville).

Jacques Cartier, Capitaine au long rêve d’Isabelle Leize, musiques de Rémy Ardaillon, mise en scène de Guillaume de Moura (2012 Aktéon Théâtre à Paris).

Très Chers Fantômes d’Isabelle Leize, musiques de Rémy Ardaillon, mise en scène de Guillaume de Moura (2009 et 2012 Aktéon Théâtre à Paris ; 2011 Royale Factory à Versailles ; 2012 Espace Noiret aux Clayes-sous-Bois).

La Servante Maîtresse de Jean-Baptiste Pergolèse, mise en scène de Martine Blanlœil (2011 Théâtre du Tambour Royal).

Churchill, la décision qui sauva le monde de Bernard Fripiat, mise en scène de Guillaume de Moura (2010 et 2011 Arromanches-les-Bains, 2011 Normandie Mémoire à Caen) – En partenariat avec le musée du Débarquement d’Arromanches.

Coup de balai dans la Vie Parisienne d’après Jacques Offenbach, mise en scène de Guillaume de Moura (2010 Espace Noiret aux Clayes-sous-Bois) – En coproduction avec le Chœur De Si De La.

L’Orchestre de Jean Anouilh, mise en scène de Camille de la Guillonnière (2007 tournée dans le Maine et Loire ; 2008 théâtre de Ménilmontant, festival des Tragos et la Faisanderie de Chantilly).

Les Cruellas de Bernard Fripiat, mise en scène de Guillaume de Moura (2008 théâtre de la Providence à Paris ; 2011 Festival du Rire de St Avertin et Royale Factory de Versailles).

Une Etoile pour Noël, de Carl Hallak, Arnaud et Sylvain Gazaignes (2003 théâtre Montansier à Versailles ; 2007 la Salamandre à Chaville ; 2008 l’Aktéon Théâtre à Paris)

Barricades! d’Alain Guyard, mise en scène de François Bourcier (2009 et 2010 Théâtre du Petit St Martin à Paris et Théâtre de la Poulie au Festival Off d’Avignon).

36, une création autour de la guerre civile espagnole, créée, jouée et dansée par Marie-Laure Girard et Céline Pernas. 2007 Prix du jury et Prix du public au festival de Coulanges.

Le Misanthrope de Molière, mise en scène de Guillaume de Moura, 2007 festival Molière Off.