Compagnie L'Air de Rien | La Manche Libre – « Churchill, la décision qui sauva le monde »
16118
post-template-default,single,single-post,postid-16118,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

La Manche Libre – « Churchill, la décision qui sauva le monde »

La Manche Libre – « Churchill, la décision qui sauva le monde »

« L’Air de rien », compagnie versaillaise, donnera, le vendredi soir 13 août, à 21h, sa 3e et dernière représentation de l’année de « Churchill, la décision qui sauva le monde », à la salle des fêtes.

L’intrigue imagine un face-à-face en 1941, entre Winston Churchill, Premier Ministre britannique, et Rudolf Hess, émissaire supposé d’Adolf Hitler.

Le 17 juillet 1940, contre toute attente Adolf Hitler proposait une paix unilatérale à la Grande-Bretagne en échange de laquelle il n’émettait aucune exigence. Winston Churchill refusa. Le 10 mai 1941, 500 bombardiers incendiaient Londres.

Le même jour, Rudolf Hess débarquait en Ecosse et renouvelait cette offre. Arrêté, il fut conduit à la Tour de Londres, où le Premier Ministre britannique l’accueillit comme prisonnier de guerre.

La pièce est un huis clos entre ces deux piliers du XXe siècle. L’un propose la paix et l’autre, impose la guerre.

Pourquoi Churchill choisit-il la guerre ? » La liberté, mérite-t-elle qu’on se batte pour elle, au prix du sang, de la sueur, et des larmes ? ». La pièce est un vibrant plaidoyer pour cette option. Winston Churchill est incarné par Benoit Allemane, habitué des superproductions de Robert Hossein. La mise en scène, de Guillaume de Moura, épurée, accentue l’affrontement verbal entre Churchill et Hess.

Le décor – les murs austère de la Tour de Londres – est réduit à sa plus simple expression.

Le rendez-vous est donc donné le vendredi 13 août, à 20h45, à la salle des fêtes, place du 6 juin, pour cette dernière représentation estival à Arromanches.

presse-20100814-chu-la manche libre