Compagnie L'Air de Rien | Le 18ème du mois – L’importance d’être Constant, d’Oscar Wilde
16071
post-template-default,single,single-post,postid-16071,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Le 18ème du mois – L’importance d’être Constant, d’Oscar Wilde

Le 18ème du mois – L’importance d’être Constant, d’Oscar Wilde

Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Sommes-nous en mesure de comprendre pourquoi ?

Quelques gros maux envahissent la petite scène du Théâtre Pixel. La jeune compagnie l’Air de Rien présente cette presque unique comédie d’Oscar Wilde, the Importance of Being Earnesi, écrite en 1895.

L’importance d’être constant est traduite à nouveau de l’anglais par la metteuse en scène et comédienne Astrid Hauschild qui coupe un acte. Jack et Algernon, deux jeunes hommes de bonne société, tombent amoureux de deux jeunes filles, Gwendolen et Cecily, qui n’ont pour obsession que d’épouser un homme qui s’appellerait Constant…

Et huit comédiens s’agitent, se hissent pour conduire jusqu’au bout intrigue et quiproquos. Le tout doit encore un peu mûrir, mais on ne s’ennuie pas. Chacun se moque de la morale mondaine, de ses codes, se démasque, s’abandonne.

L’intention d’Astrid Hauschild se précise : « C’est une pièce toujours d’actualité. Le bonheur ne s’achète pas. Un sentiment aussi simple que l’amour suffit parfois à montrer ce qui est vraiment important. »S’il est donc important d’être Aimé, il faut aller au théâtre Pixel.

Claire Dalla Torre

presse-20080601-CST-Le 18eme du mois